Espace PRESSE>

Conduire en sécurité sur la neige

Découvrez nos conseils.



 

  1. Restez calme en toute circonstance.
     
  2. Au démarrage, l'accélération doit être très progressive, surtout en côte.
     
  3. Démarrez lentement afin d'éviter tout risque de dérapage. Il faut aussi que vos roues soient les plus droites possibles sinon cela accentue le risque de patinage des roues. Si vos pneus se mettent à glisser, passez à la vitesse suivante (la seconde au lieu de la première), vous diminuerez ainsi la force qui s'exerce sur vos roues et la voiture patinera moins au démarrage.
     
  4. Conduisez doucement et evitez des accélérations brusques, les coups de volant intempestifs et les freinages de dernière minute. 
     
  5. Réduisez votre vitesse et augmentez au maximum les distances de sécurité.
     
  6. Anticipez sur l'état de la route et les dérapages incontrôlés des autres véhicules.
     
  7. Utilisez le frein moteur dans les descentes et respectez scrupuleusement les distances de sécurité.
     
  8. Redoublez de prudences dans les virages. Diminuez votre vitesse avant de les aborder. Dans le virage, conduisez doucement et régulièrement.
     

Et si voitre voiture commence quand même à déraper ?

En cas de traction avant

Essayez de reprendre le contrôle en baissant la vitesse. Lâchez immédiatement la pédale d'accélération, débrayez et appuyez si nécessaire très légèrement sur la pédale de frein sans bloquer les roues. 

En cas de traction arrière

Contre-braquez en augmentant très légèrement la vitesse afin de rétablir l'équilibre. Ne freinez pas car cela déséquilibrerait davantage encore votre voiture.

Et avec une boîte automatique, comment faire ?

Comme pour une boîte manuelle, il faut débrayer. Pour la boîte automatique, on passe en "neutre", ce qui suspend temporairement la liaison entre les roues et le moteur. Dès qu'on retrouve de l'adhérence et une trajectoire correcte, on repasse sur "Drive".

Source: IBSR et Touring

Voir toutes les actualités